logo connivence paris
irisiris

Le parfum, « sa vie, son œuvre »

Cette expression évoque en général la biographie d'un écrivain et l'ensemble de son œuvre. Elle omet de parler de l'éditeur, de l'imprimeur, du libraire et surtout des lecteurs, sans lesquels l'œuvre, l'écrivain et tous les autres métiers n'existeraient pas. De la même manière, le parfum est une chaîne entre un Nez, des matières premières, un producteur, un distributeur, des critiques et bien sûr des consommateurs qui font le succès ou l'échec du parfum, selon que le Nez aura su provoquer une émotion, une sensation voire une révolution.

laboratoirelaboratoire

Le Nez n'est pas seulement un amoureux des belles fragrances. Il ou elle est aussi un chimiste qui a fait des études supérieures, en général à l'ISIPCA(*). Parmi les Nez célèbres, Edmond Roudnitska est la figure de proue des années 60. Il crée des parfums comme Eau Sauvage, Diorissimo, Femme de Rochas ou Eau d'Hermès, et contribue activement à la diffusion de son art. Dans les années 70, la mondialisation des marchés change la donne. Le marketing se substitue à la création artistique et pendant vingt ans, la parfumerie connaît une progression vertigineuse.

(*) Institut Supérieur International du Parfum, de la Cosmétique et de l'Aromatique alimentaire

jardinierjardinier

À partir des années 90, les Nez reprennent le pouvoir : Annick Goutal, Serge Lutens, L'Artisan Parfumeur, Diptyque, Frédéric Malle... Des marques anciennes ressuscitent. La « parfumerie de niche » explose. L'engouement pour ces parfums provoque la réaction des grandes marques qui, à leur tour, proposent des collections exclusives.

Contribuez, vous aussi, à l'histoire du parfum. Contactez-moi : +33 (0) 6 64 1_2 09 28 ou